Cher lecteur,

 

Je ne t'ai pas parlé de comment avaient été perçus les évènements ici, j'avais écrit un long paragraphe que j'ai effacé, dépassée par les évènements. Bref. Personne ne m'a rien demandé exepté quelques uns de mes collègues, c'est dire qu'on s'intéresse aux cultures étrangères ici... Quelques un de mes élèves m'ont dit avoir vu la vidéo des policiers fusillés. On ne m'a pas demandé d'en parlé aux élèves, on a juste dit que des terroristes avaient attaqué un journal. Sans en dire plus que ça. Ce qui ne m'a pas surpris. Les valeurs ici... Et ce lundi on a pas parlé des restes des évênements... Bien sûr que c'est plus qu'une attaque terroriste, que c'est notre liberté d'expression qu'on a touché. J'ai été émue de tous ces rassemblements en soutient à nos valeurs et familles en deuils. Il n'y a pas eu de marche ici, mais dans ma petite ville de France, les gens se sont rassemblés. Et j'ai été fière. Tellement fière d'être française, de notre culture et valeurs.